Chape chaux-sable

Nous continuons notre empilement de couches au sol du rez-de-chaussée en coulant une chape à la chaux sur notre circuit de plancher chauffant. Il ne restera alors plus qu’à poser des carreaux de terre cuite ou du travertin pour finaliser ce sol.

Une partie du réseau électrique passe en périphérie de la chape : les prises et le réseau VDI.

Ingrédients et ustensiles

Matériel utilisé :

  • 1 bétonnière
  • 16 seaux
  • des tasseaux de 2 mètres et 1 mètre
  • des règles de maçon
  • des truelles
  • des niveaux à bulle
  • une brouette

Recette pour 40m² de chape de 5cm d’épaisseur :

  • 20 sacs de chaux NHL5
  • 4 big bags (900kg chacun) de sable 0/4
  • De l’eau

Faire tourner la bétonnière et y mettre 2 seaux d’eau.

Ajouter 4 seaux de sable.

Ajouter un demi sac de chaux.

Ajouter 5 seaux de sable.

Ajouter le reste du sac de chaux.

Ajouter 5 seaux de sable.

Ajouter un peu d’eau jusqu’à obtenir une consistance sans grumeau mais pas trop liquide non plus : il est important d’avoir un mortier qui ne parte pas en bouillie !

DSCN6520
La rue est en pleine effervescence

Recette

Commencer par répartir une première couche assez granuleuse à hauteur des tuyaux de chauffage au sol : on doit les voir dépasser. Cette première couche peut être étalée avec les pieds pour plus de compactage.

DSCN6514
Il faut particulièrement veiller à ce que de l’air ne vienne pas se loger sous les tuyaux

Pour passer la seconde couche, légèrement plus humide, il faut commencer par positionner des tasseaux réglés au niveau final souhaité en les calant avec du mortier.

DSCN6525

La suite consiste à remplir-régler-talocher à reculon… et en veillant bien à faire glisser les tasseau à chaque fois qu’un mètre est terminé, pour pouvoir le reboucher à la truelle et à la taloche.

DSCN6532
Il est bientôt temps de laisser cette belle chape bien fraîche se reposer (et nous aussi !)

Résultat

En 2 journée à 7-8 personnes, nous avons terminé de couvrir les 40m² de sol, malgré un froid digne de l’hiver. Pour éviter le gel et d’empêcher la carbonatation, la pose d’un chauffage d’appoint soufflant a été nécessaire.

24 heures après la fin de ces travaux, il était déjà possible de marcher sur la chape ! Et une semaine après, malgré les faibles températures, la surface était bien sèche.

Merci à Émilie, Élodie, Lorène, Xan, Benjamin d’avoir participé à ce chantier dans la bonne humeur, accompagné par les enseignements et l’énergie de Thierry !

DSCN6535

Publicités

Une réflexion sur “Chape chaux-sable

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.